Accueil > Traitement du bois

Menu traitement du bois

Traitement du bois

Traitement des boiseries et charpentes : à ne pas négliger !

Charpentes, solives et structures en bois constituent une grande part de l'ossature d'une maison. Pourtant, on tend à les oublier et à négliger leur traitement, alors que le bois non traité est menacé avec le temps par les parasites.

Le bois dans nos maisons

Il y a bien sûr les maisons à ossature en bois, qui font largement appel à ce matériau de construction millénaire. Mais elles ne sont pas les seules. Ainsi, même si vous avez opté pour une maison en brique ou en pierre, les structures en bois sont présentes à votre domicile : charpente et solives, bien évidemment, mais aussi parquets, escaliers, chambranles de portes, balcons, auvents, etc.

Matériau vivant et écologique, le bois est très apprécié dans les constructions, mais il nécessite aussi bien un traitement initial, qu'un entretien régulier pour échapper aux infestations par des différents types de parasites, insectes et champignons. Les atteintes des bois de structure, lorsqu'elles sont importantes, vont jusqu'à remettre en cause la solidité de la construction. Quant aux champignons, ils sont responsables de problèmes allergiques et constituent un facteur non négligeable d'insalubrité.

Les différents types de menaces

Les structures en bois de nos maisons sont soumises à deux types de menaces :
- L'infestation par des insectes xylophages (Capricornes, termites…)
- Le développement de champignons, qui entraînent pourrissement et destruction des fibres ligneuses (Mérule, polypore…).

Les attaques des insectes à larves xylophages sont repérables par plusieurs signes. Ainsi la présence de trous dans le bois, de traces de grignotement, de sciure sur le sol ou encore de bois friables sont les premiers signes avec des insectes morts au sol d’un début d’infestation. Parmi les premiers insectes pointés du doigt se trouvent souvent les termites, qui sont en effet les insectes xylophages les plus connus. Cependant, il ne faut pas pour autant négliger les risques d'atteintes par les espèces à larves xylophages, comme la vrillette, le capricorne ou le lyctus.
Sur le front des champignons, c'est surtout la mérule, encore peu répandue il y a 20 ans, qui fait aujourd'hui beaucoup parler d'elle. Mais il existe d'autres champignons, comme le lenzite des poutres ou le champignon des caves.

Comment protéger les structures en bois ?

Si des traitements locaux ponctuels peuvent être appliqués par des particuliers, pour des infestations larvaires ou les problèmes récurrents de champignons du bois, mieux vaut avoir recours à une entreprise spécialisée en traitement du bois. Badigeon, trempage, pulvérisation ou épandage peuvent être appliqués à titre préventif. En curatif, on vous proposera des solutions adaptées à la gravité du problème, parmi lesquelles les pulvérisations et les injections sous pression.

2014 © Copyright. All rights reserved.